Une journée au Collège latin vue par le docteur Chantal BRICHET-NIVOIT

Ma critique sera élogieuse, et j’ai pu voir combien chaque détail a été é10342838_1406255529658645_9069175454610264670_ntudié.

Comme à HENRI IV, où spontanément il a été reconstitué des classes à effectif uniquement masculin, il me semble évident que cela est bénéfique aux élèves. Mon expérience alliée aux confidences habituelles que reçoit tout médecin, non seulement en consultation, mais dès qu’il dit être médecin, m’a appris qu’effectivement les petites filles distrayaient de l’étude les garçons même jeunes, dont la curiosité est vite excité par la beauté de ces jeunes filles en herbe.

La réintroduction de la dictée et son autocorrection me semble primordiale, même si la dysorthographie, pas toujours alliée à la dyslexie, rend cette tâche ingrate pour plus d’un élève, elle permet une amélioration. La dyslexie parfois masquée par l’intelligence provient parfois, il semblerait, du même processus que la fulgurance de la pensée : une lecture trop rapide. Sur ce point, elle finit par se résorber, à force de répétitions.

Le cadre stable et la régularité, l’autorité sont rassurantes pour les élèves brillants souvent trop inquiets de par leurs questionnements existentiels incessants. Tout comme l’emploi du temps bien rempli, qui évite de laisser la pensée trop vagabonder chez l’enfant pas toujours capable de la diriger vers le positif.

L’exercice du chant en se tenant debout est tout à la fois une aide au développement physique et à la mémorisation aisée.

J’ai noté au passage les chaises qui m’ont paru ergonomiques, mais aussi la beauté et la sobriété des meubles, bibliothèques notamment ; beauté et équilibre qui participent au sens esthétique menant à l’éthique.

Voici en quelques lignes, une toute petite participation pour vous encourager à former un groupe de pairs, que j’espère soudé pour longtemps.

Docteur Chantal BRICHET-NIVOIT
Ex-Médecin scolaire _ Membre de MENSA

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *